Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.
master Plant Breeding
Apportez votre concours aux besoins mondiaux d’augmentation de la production agricole !

Devenez un sélectionneur de terrain, un développeur capable de comprendre et de gérer les transversalités scientifiques et techniques nécessaires entre les biotechnologies, l’agronomie, la biologie végétale, la génétique, la règlementation et les marchés.

en bref

Le master Plant Breeding est consacré à l’amélioration des plantes et de la création variétale. Il vous permettra de vous former à de nouvelles technologies fondées sur la biologie moléculaire et cellulaire, sur lesquelles vous vous appuierez pour promouvoir la hausse des rendements agricoles.

 

Le master couvre l’ensemble du champ d’activité d’un sélectionneur d’aujourd’hui. Ce domaine est très peu présent dans l’enseignement supérieur ; LaSalle Beauvais offre cette spécificité, aussi rare que la demande se fait croissante !

 

 

La formation a été conçue en partenariat avec les entreprises de semences et les industries agroalimentaires, ainsi qu’avec l’université de Gand, en Belgique. Elle allie donc l’excellence d’une des meilleures universités européennes et la dimension « terrain » qui caractérise les ingénieurs de LaSalle Beauvais.

chiffres clés
60%l'augmentation de la production agricole mondiale nécessaire pour répondre aux besoins de l'humanité en 2050
4mois de formation à l'international
le cursus

Le master 1 se décompose en 2 parties : 8 mois de cours sur le campus de LaSalle Beauvais, puis 5 mois de stage rémunéré.

Introductive lectures : Propagation systems and introduction to seed business – 2 credits

This module will introduce the Master program. There is a global demand for increasing yield and quality of varieties as well as resistance to biotic and abiotic stress. Professionals from seed companies, nurseries, processing industries will use examples to justify market-based approach in defining needs for breeding. Importance of integrated approach in term of production will be stressed.

Module 1 : Plant reproduction systems – 2 credits

The different reproductive systems will be reviewed in courses 1-3 with a special focus on both creation and seed or vegetative propagation.

Module 2 : Plant genetics – 2 credits

This module will remind fundamentals of plant genetics.

Module 3 : Genetic resources and diversity – 5 credits

As a prerequisite to any breeding project, genetic diversity should be evaluated properly using the most adapted tools and core collection should be built. These notions will be defined from examples.

Module 4 : Breeding strategies and methods – 7 credits

Based on specific characteristics of species, available germplasm and objectives, we will present the conception and setting up of an adapted strategy for breeding and methods. Practical examples of breeding projects for yield, quality, resistance to biotic and abiotic stress will be detailed by professionals.

Module 5 : Phenotyping theory and practice – 5 credits

Phenotyping represent often a time consuming and expensive bottleneck in selection. Transfer from controlled environments to field can be confusing. We will present also new non-destructive techniques recently developed. At the end we will introduce some databases and data analysis.

Module 6 : Population and Quantitative genetics – 6 credits

After introducing basic quantitative genetics and statistics, we will introduce markers and application for breeding and selection from crop examples with professionals. The specific issue of polyploidy species will be presented from examples (auto vs allopolyploids, aneupoloids).

Module 7 : Intellectual property principles and rationale – 2 credits

Module 8 : Regulations guidelines – 2 credits

L’intégralité du master 2 se déroule à l’Université de Gand (Belgique), plus précisément à la Faculty of Bioscience Engineering, et se termine par un stage rémunéré de 5 mois.

Module 1 : Cell biology based tools – 7 credits

The module will describe and analyze the different tools/opportunities derived from cell biology. In complement of lectures, an important part will be attached to practical teaching of the various laboratory techniques through hands-on practicals. At the end of the module students should be able to select strategies and biotech tools adapted to a specific need. In particular, they will implement their pilot case project and evaluate savings in time and benefits. We will mention some breakthrough developments.

For each presented technology, after presenting its history and technical behaviour, risks/benefits for the breeder will be analyzed and put in perspective of different crops where it may or may not be of great help.

Module 2 : Molecular biology based tools – 7 credits

Objective of this module is to detail the different marker types, to help students understanding and comparing benefits and limits of the different markers (from iso enzymes to Genotyping by Sequencing) used from the 80’s, and to stress on importance of both feasibility and cost for application in breeding. We will present some practical uses of microsatellite SSR’s and then breakthrough of single nucleotide polymorphism SNP’s with their new applications.

Various laboratory techniques will be taught during hands-on practicals. At the end of the module, students are supposed to perform laboratory techniques and gel and sequencing interpretation. Additionally they will have knowledge about new sequencing technologies and potential applications. They should be able to choose which type of markers to use, at which step of the selection process for what practical goal after an accurate cost/benefits analysis. Students will also understand lab safety procedures.

Module 3 : Bioinformatics in genomics , transcriptomics, proteomics and phenomics – 6 credits

Aim of this module is to introduce some of the bioinformatics tools available. Students should be able at the end of this course to identify and seek for existing data, characterize sequences through comparative and functional approaches, know how major programs work and how to select the best tools for a given purpose in order to interact efficiently with experts. In particular, they will be able to design sets of markers. Courses will combine lectures, structured computer-based tutorials with working practices and interactions.

Personal work : each student will use this module to analyze how plant biotechnologies could benefit to its project, including regulation and public acceptance issues, risk analysis.

Le programme de première année est enseigné de septembre à mai sur le campus de LaSalle Beauvais. Il comprend des réunions de groupe avec les producteurs et traite de l’analyse du marché, des systèmes de production de semence, de l’analyse de la diversité du matériel génétique, des problématiques et des méthodes de sélection végétale, de la génétique quantitative , des principes de la propriété intellectuelle, des grandes lignes de la réglementation.

Tout au long du premier semestre, vous serez tenu d’assister à des cours de français langue étrangère en plus de votre programme d’études. Vous devrez effectuer votre stage de mai à septembre, en entreprise ou dans un établissement de recherche.

Le programme de la deuxième année couvre les champs de la biologie cellulaire, de la génomique et la bio-informatique. Il est enseigné d’octobre à mars à l’Université de Gand. Vous profiterez d’un environnement scientifique de tout premier ordre et d’une importante usine de biotechnologie. Un module de projet conclut le troisième semestre, et votre dernier stage est programmé de mars à août.

Chacun des modules d’enseignement vous permet d’obtenir des crédits ECTS (European Credit Transfer System), qui vous sont accordés lorsque votre moyenne semestrielle est supérieure ou égale à 10/20 et la note obtenue pour chaque module est supérieure à 7/20. Une session de rattrapage est organisée à la fin de chaque semestre.

Conditions d’admission

Il vous faut au préalable être titulaire d’une licence 3 ou équivalent, d’un Master 1 ou équivalent  dans l’un des domaines suivants :

  • agronomie ;
  • biologie ;
  • génétique.

La formation étant intégralement assurée en anglais, le niveau minimal B2 en anglais (selon le CECR, cadre européen commun de référence pour les langues) est exigé.

Si vous êtes jeune diplômé ou en activité professionnelle dans les domaines cités ci-dessus, vous pouvez également candidater au Master Plant Breeding.

Modalités d’admission

Admission sur dossier et entretien.

Le jury d’admission est composé de représentants de l’Institut Polytechnique LaSalle Beauvais.

télécharger le dossier de candidature (PDF)

Calendrier des admissions

Trois sessions d’admission sont organisées dans le courant de l’année.

1re session : 
Date limite de dépôt des dossiers : 15 décembre
Résultats d’admission : 15 janvier

2e session :
Date limite de dépôt des dossiers : 15 février
Résultats d’admission : 15 mars

3e session :
Date limite de dépôt des dossiers : 15 avril
Résultats d’admission : 15 mai

Coût et financement

Les frais de formation sont de 12 500 € par élève par année de formation.

Frais de séjour

Des chambres sont disponibles sur le campus pour un loyer de 303 à 474 €/mois.
Un restaurant universitaire est ouvert tous les jours. Un repas coûte 3,10€.

Possibilités de financement

Des possibilités d’aides financières (sous forme de bourses) existent permettant de couvrir tout ou partie des frais de scolarité et/ou des frais de séjour.

Des entreprises françaises peuvent parrainer des étudiants s’ils souhaitent travailler avec elles par la suite. Une fois le dossier retenu, nous pouvons transmettre à chaque candidat des contacts dans des entreprises partenaires.

Les démarches doivent être faites avec le dépôt du dossier de candidature.

Visa

Selon votre pays d’origine, les délais nécessaires à l’obtention d’un visa peuvent être plus ou moins longs. Ce délai est à prendre en compte lors de votre candidature. Renseignez-vous auprès de Campus France ou de l’Ambassade de France de votre pays.

témoignages
Pamela Afokpe

étudiante en master Plant Breeding

« Ce programme est la formation parfaite pour le sélectionneur de demain. Il offre la connaissance et l’expérience requises à l’apprenant en combinant aisément la sélection classique et les nouveaux outils des biotechnologies végétales et en mettant l’apprenant en contact direct avec les professionnels de la sélection. C’est une formation très enrichissante !!! »

open
Eric Devron

directeur général de l'Union française des semenciers

« Par sa construction pluridisciplinaire et sa proximité du monde de l’entreprise, le Master « Plant Breeding » proposé par LaSalle Beauvais permet la formation de chercheurs de haut niveau, capables d’utiliser au mieux tous les outils disponibles pour sélectionner des variétés innovantes et plus performantes. »

open
Orlando de Ponti

ancien président de l'International Seed Federation

« Je suis heureux de constater le bon équilibre entre la reproduction des végétaux stricto sensu (semestres 1 et 2) et les biotechnologies pour la sélection végétale (semestres 3 & 4). Cette combinaison est aujourd’hui malheureusement assez rare dans les programmes de reproduction, qui ont tendance à se concentrer sur la dernière partie. »

open
pour quels métiers ?
sélection végétale

responsable d'expérimentation

sélectionneur

responsable / directeur R&D

responsable production de semences

stockage et première transformation

responsable des partenariats de R&D

responsable d'expérimentation

services intégrés (agronomie)

agro-industrie

responsable / directeur R&D

sélectionneur impliqué avec les partenaires agricoles

secteur public, parapublic ou associatif

responsable d'expérimentation

sélectionneur

responsable / directeur R&D

responsable des questions réglementaires spécifiques par pays

Le Master Plant Breeding est labellisé par les pôles de compétitivité industries et agro-ressources , et Céréales vallée . Il a reçu également le soutien d’Orlando de Ponti, ancien président de l’International Seed Federation (ISF) et de la Communauté internationale des obtenteurs de plantes ornementales et fruitières à reproduction asexuée (CIOPORA), ainsi que celui de Marc Van Montagu, lauréat 2013 du World Food Prize.

Nos formations vous intéressent ?  Vous souhaitez en savoir plus ?  recevoir notre brochure